Professionnels de l’éducation

 L’enseignement relève de la compétence de  l’Éducation Nationale. Les professionnels de l’AFDA qui interviennent éventuellement dans l’établissement, aident celui ci à déterminer les besoins de l’enfant ou du jeune. Ils peuvent par exemple conseiller l’enseignant dans l’adaptation de sa pédagogie et des supports qu’il utilise.

Ils contribuent ainsi à réduire la situation de handicap.
Nous animons également des demies journées de sensibilisation à la surdité à destination des enseignants et des AVS. Vous pouvez télécharger ici les plaquettes d’information que nous remettons aux participants.

 

 

D’autres modalités le permettent également:

Aides humaines

 

Un Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S) est élaboré avec les parents et l’établissement qui accueille l’enfant ou l’adolescent sourd, sous la responsabilité de l’enseignant référent.

Le service de l’AFDA assurant le suivi peut y être invité.

Ce PPS définit les objectifs, le contenu, les fréquences et les lieux d’intervention.

En fonction de ce PPS, différents professionnels de l’AFDA peuvent intervenir dans le suivi:

  • codeur LPC
  • orthophoniste,
  • éducatrice spécialisée.

Ils articuleront leur action à celle des enseignants spécialisés ou non mais aussi aux auxiliaires de vie scolaire présents dans l’établissement d’accueil.

 

Aides matérielles

 

Le système haute fréquence (« micro HF »)
Certains enfants, en plus de leur prothèse auditive ou de leur implant cochléaire, utilisent un micro HF.
Le système HF élimine la distance entre l’enseignant et l’élève grâce à sa liaison haute fréquence entre le micro porté par le professeur et le récepteur (« sabot ») adapté à l’appareil auditif de l’élève. Ce système limite également l’effet néfaste du bruit ambiant et de la réverbération sonore. Il n’en reste pas moins qu’une aide ; il ne peut dispenser l’enfant ou l’adolescent de s’appuyer sur la lecture labio-faciale qu’il faut donc continuer de rendre possible. Il demeure également indispensable de bien s’assurer de la compréhension des consignes par l’élève.

 

Aménagements spécifiques

 

En fonction des besoins spécifiques de chaque élève, après accord de la MDPH et/ou de l’Education Nationale, certains aménagements sont possibles :



Quelques liens concernant les aménagements prévus par les textes officiels :